• Guillaume Kolb

Comment choisir son photographe ?

Mis à jour : juil. 22

La réponse en 7 points :





Si vous êtes ici, c’est probablement que vous avez besoin d’un photographe pour votre projet.


La grande question est de comment le choisir ?


Rassurez-vous, vous allez trouver des pistes pour faire un choix que vous ne regretterez pas !

1) Les valeurs :


On n’y pense pas forcément en premier, et pourtant c’est très important.


Vous voulez des images qui rendent votre projet unique, intéressant, qui donnent envie de le découvrir. Et vous avez vous-mêmes des valeurs que vous souhaitez transmettre.


Comment un photographe pourrait mettre en valeur quelque chose qu’il ne partage pas ?


Quelque chose qui ne fait pas déjà partie de lui ?


Par exemple, si vous avez un projet autour de l’alimentation bio, locale et de saison, ne prenez pas un photographe qui n’a jamais pensé à ça et ne connait que les marques industrielles de son supermarché.


Cela vous aidera pour avoir des échanges fluides avant la séance photo, pour avancer dans la même direction et car vous devez vous sentir compris, en confiance.


- Si vous avez un projet écologique, vous n’aimerez pas que votre photographe arrive en 4x4 🚘

- Si vous avez un projet autour du sport, vous préférerez un partenaire dynamique.


2) Le style :


Préférez-vous les photos plus sombres, ou plus lumineuses ?


Les couleurs très saturées ou pastel ?


Beaucoup de contraste ou des images douces ?


Cela peut renvoyer une image très différente de vous, de vos services ou produits.


Par exemple, si vous êtes dans le bien-être, des images douces pourront mieux vous correspondre.


Bien entendu, un photographe peut s’adapter, mais autant que vous aimiez le même style de visuels dès le départ !

3) La zone géographique :


Si vous cherchez un photographe à l’aide d’internet, regardez où le photographe est basé. Cela peut paraître évident, mais l’information du lieu n’est pas toujours mise en avant.


Car si c’est pour une collaboration régulière, il vaudra mieux choisir un photographe proche.


Pour une séance unique, ou pour des collaborations espacées, cela peut être intéressant de choisir un photographe un peu plus éloigné, si sur les autres critères il semble le plus adapté.


4) La spécialisation :


Chaque photographe a sa façon de travailler, et un domaine dans lequel il a plus d’expérience.


Cela peut être les portraits, les photos d’architecture, les objets..


Les photos aux mises en scène travaillées ou au contraire sur le vif, naturelles.


Plus vous cherchez un résultat qui correspond à ce que le photographe aime faire, et plus vous aurez de chance que la satisfaction soit bien présente des deux côtés.




5) La force de proposition :


Si le photographe se contente de faire les photos que vous demandez, il ne vous apporte que la moitié de ce que vous pouvez espérer.


Selon le contexte, le photographe aura des idées pour mettre en valeur vos images ⚡


Pour ma part, je m’intéresse aux projets que l’on me propose, en réfléchissant aux personnes qui seront atteintes par les images.


Que veut-on transmettre, quelle énergie, quel état d’esprit ?


Doit-on évoquer la bienveillance, le partage, la bonne santé, l’humour, le décalage ?


Un vrai travail de recherche peut être fait avec le photographe.


Et la mission ne sera pas simplement :

« Voilà ce qui est prévu, vous pourrez en faire des images »


Plutôt qu’un exécutant, un photographe peut devenir un conseiller en identité visuelle.


6) Le professionnalisme :


Comme avec tout professionnel, il est important de s’écouter :


Est-ce que je me sens compris ?


Est-ce que notre collaboration me parait claire et bien définie ?


Est-ce que la personne est à l’heure, me respecte, tient ses engagements ?


Est-ce simplement un travail technique ou bien un réel accompagnement ?


Un photographe peut par exemple apporter son aide sur les bonnes pratiques pour publier des images, ou pour indiquer les formats adaptés aux réseaux sociaux 💻


7) La rencontre :


Un coup de fil permettra de voir si le courant passe bien.


Mais l’idéal est une vraie rencontre :

Pour vérifier que le projet et le photographe sont bien compatibles, qu’il y a une bonne entente.


Au-delà d’une demande professionnelle, une collaboration est une rencontre entre des êtres humains, avec des contacts répétés, des conversations, des échanges de mail.


Plus vous serez sur la même longueur d’onde, et plus les résultats auront des chances de correspondre aux attentes !


En conclusion :


Un photographe est avant tout un humain avec qui on peut plus ou moins accrocher.


Son rôle ne se limite pas à la prise de vue, il va également avoir des propositions pour créer des images cohérentes et sur mesure 📷


S'il vous reste des questions après la lecture de cet article, je suis là pour y répondre !

  • LinkedIn - Black Circle
  • Facebook - Black Circle
  • Instagram - Black Circle

© 2017/2020 par bluecommunication - expert en communication

..........................