• Guillaume Kolb

Passer de concurrent à partenaire ?

Mis à jour : sept. 2



Appelez-vous “concurrents” les personnes qui ont le même métier que vous ?

Je préfère les voir comme des collègues et encore plus depuis la découverte de l’un d’eux.

Voici l’histoire d’une rencontre avec un photographe très talentueux : Pierre Torset ! ✨

C’est l’expert des portraits et photos de couple dans les plus beaux et prestigieux lieux parisiens :

Shangri La, Ritz, Peninsula, George V…

Et il sait rendre merveilleux les lieux touristiques comme la Tour Eiffel, le Louvre, le pont Bir-Hakeim, le Jardin du Luxembourg..

Je vous laisse vous faire votre propre avis 😉



J’ai repéré son travail sur facebook et instagram, il avait systématiquement des centaines de likes et commentaires sur ses photos.

J'ai alors pris mon courage à deux mains : je l'ai contacté pour discuter de notre métier commun, la photographie.

Il a gentiment accepté (ouf) et nous avons pris rendez-vous.

Le jour J, je m’attendais plutôt à une sorte de « star » qui me prendrait de haut.

Et je ne faisais pas le malin en l’attendant près d’un café de la Place d’Italie, en une belle matinée d’été 😅

Au contraire, j’ai découvert qu’il était très amical et abordable. Très humble.

Suite à ce premier rendez-vous, j’ai tout de suite senti que je pourrai apprendre à ses côtés, car il avait des années d’expérience et je sentais chez lui un grand professionnalisme.

Donc j’ai accepté de devenir son assistant photo sur certains shootings, pour mieux découvrir sa méthode de travail :

Pierre n’utilise que des objectifs à focale fixe, et mon premier rôle était de lui présenter le bon objectif au bon moment, selon le cadrage souhaité.

Il m’a fallu l’humilité d’également porter son matériel et les affaires de ses clients. Ou de replacer la robe de la mariée, de chasser du pied les déchets des beaux escaliers de Trocadéro. Alors que j’avais l’habitude d’être moi-même photographe 😃

J’en profitais également pour faire des stories pendant les séances.



Imaginez de vous lever alors qu’il fait encore nuit vers 5h du matin. Traverser Paris vers la Tour Eiffel, à moitié endormi.

Puis passer deux heures en extérieur avec la plus belle lumière, entouré de photographes et touristes qui font la même chose.

Car oui, il y a du monde au lever du soleil à Trocadéro, et hors période de pandémie, on y trouve des gens des 4 coins de la planète !

Un monde à part où tous les photographes se connaissent déjà.

Quelques semaines plus tard, il m’a emmené dans ces fameux grands hôtels, et j’ai d’abord eu l’impression de ne pas vraiment être à ma place.

Cela dit, ses clients étaient toujours très sympathiques et polis. Ce qui m’a enlevé quelques clichés de la tête sur les clients de ce type de chambres luxueuses.


Il faut avouer que.. quoi de plus photogénique qu’un grand hôtel parisien ? L’escalier du Shangri La, les robinets dorés du Ritz, même les toilettes sont impressionnantes 😂




En conclusion :


Un simple message facebook m’a permis :


- De découvrir une personne de grande valeur

- Et un milieu de la photographie que je ne connaissais pas

- D’avoir plein de nouvelles superbes idées de cadrages

- Et même de racheter du matériel photo haut de gamme à un tarif intéressant.

Les deux leçons que j’en retiens ?

- Oser contacter les personnes expérimentées qui nous entourent dans notre domaine

- Se nourrir de l’expérience des autres et apprendre avec humilité

Avant de partir, jetez un œil au site web de Pierre Torset

Ça serait dommage de louper ça !


(Les photos de cet article sont de lui, bien entendu !)


  • LinkedIn - Black Circle
  • Facebook - Black Circle
  • Instagram - Black Circle

© 2017/2020 par bluecommunication - expert en communication

..........................